Contours d'Europe

©Conseil de l'Europe
Le premier ministre grec Georges A Papandreou et le président de l'APCE Mevlüt Cavusoglu ©Conseil de l'Europe

Une fois n’est pas coutume pour la Turquie, c’est dans ses rangs qu’a été choisi le nouveau président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, élu lundi 25 janvier pour un an.

C’est la première fois qu’un Turc accède à une telle fonction au sein d’une institution européenne, fut-elle le Conseil de l’Europe, dont la Turquie est membre fondatrice depuis ses tous débuts en 1949.

Alors que les jours passent et se ressemblent pour Ankara, encore et toujours refoulée aux portes de l’Union par les Etats membres de l’UE, le Conseil de l’Europe joue quant à lui la carte de la promotion, sans contradiction, refusant de mettre en opposition islam et valeurs européennes.

Chypriotes, Kurdes et Arméniens ont immédiatement remis en cause la légitimité d’une telle élection, qui a pourtant peu de chances de révolutionner le monde des relations internationales, le rôle du Conseil de l’Europe étant encore mal identifié par une partie des citoyens européens.

« Nous devons bâtir notre maison commune européenne sur une société ouverte, qui respecte la diversité et refuse l’exclusion […]» a rappelé en guise d’ouverture le nouveau président, Mevlüt Çavusoglu, cofondateur dans son pays du Parti Justice et Développement (AKP), formation islamiste modérée actuellement au pouvoir à Ankara.

Une déclaration qui sonne particulièrement juste, quelques semaines seulement après la dissolution par la Cour Constitutionnelle du principal parti turc d’opposition, le DTP, décision perçue partout comme un sabotage de l’ouverture démocratique amorcée dans le pays.

Entre Turquie et UE, pour une fois les rôles s’inversent : parmi les priorités de sa présidence, Mevlüt Çavusoglu a mentionné l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne qui ouvre de nouvelles perspectives de coopération, en particulier l’adhésion de l’Union européenne à la Convention européenne des droits de l’homme.

Author :
Print